Supervisory authorities

CNRS

Search




Home > What is IQFA ? > Involved laboratories > Paris & metropolitan area > Laboratoire Aimé Cotton (LAC)

Rubidium froid & lumière twistée

by Sebastien_Tanzilli - published on , updated on

Contact principal : Laurence Pruvost

Description des activités de recherche :

Ce thème regroupe cinq opérations de recherche, deux théoriques et trois expérimentales. Elles ont comme point commun la physique de l’atome qui est à la base de ces études.

L’atome se trouve dans des contextes différents. Pour les deux premiers sous-thèmes, "Interprétation de spectres résolus en raies" et "Physique Atomique dans les Plasmas Chauds", l’édifice atomique est très fréquemment un ion, parfois très chargé, créé dans un plasma. On en extrait des données spectroscopiques qui sont classées et interprétées avec des méthodes bien maîtrisées au laboratoire. Pour les plasmas chauds, le nombre de raies est très important. Des méthodes globales spécifiques comme celle des faisceaux de transitions ont été initiées et développées. Dans l’opération "Atomes jumeaux", les atomes sont produits lors de la dissociation moléculaire. Les méthodes de détection d’atomes seront mises en jeu pour démontrer l’intrication qui persiste dans la paire d’atomes issue de l’édifice moléculaire. Pour le sous-thème "Microscopie de photo-détachement", les propriétés de l’ion négatif sont étudiées via une méthode originale d’interférométrie des électrons émis lors du photo-détachement de l’électron par un laser. Pendant la période 2002-2005, la méthode a été étendue aux ions moléculaires négatifs. Après cette parenthèse, on reviendra à l’atome avec un nouveau montage intégrant un nouveau détecteur et une approche expérimentale en régime pulsé. Dans le dernier sous-thème "Optique atomique avec des atomes froids", l’atome constitue le composant de la source. L’élaboration de nouveaux composants d’optique atomique passe par la maîtrise de l’interaction dipolaire entre l’atome et le laser. Une nouvelle technique, basée sur le modulateur de lumière, est introduite pour pouvoir façonner le profil d’intensité du laser. De plus, ce thème a aussi, de façon annexe, été amené à faire la spectroscopie de photo-association du rubidium en région asymptotique.

Pour en savoir plus : voir en ligne Rb froid & lumière twistée